Oui, les femmes enceintes peuvent être « uniques et fabuleuses »

Capture

 

 

 

Une femme enceinte, qu’on se le dise, c’est chiant. Ça ne boit plus, ça ne danse plus, ça ne parle que de son futur bébé, ça boit de l’eau chaude avec des plantes dedans… Bref, on s’emmerde.

Mais il y a une exception. La femme enceinte « unique et fabuleuse ».

La femme enceinte unique et fabuleuse boit du smoothie citron. Non pas pour les vertus et les vitamines que cela lui prodigue mais pour lui donner la sensation, le souvenir intense, que oui, jadis, elle buvait et surtout, elle aimait la chope. Des années de guindailles ruinées en un instant et pour des mois (voire des années) par cette petite chose qui grandit tel un alien dans son corps.

Quand certaines affichent fièrement leurs rondeurs, l’unique et fabuleuse déprime. Elle déprime de ressembler à Shrek, de se déplacer tel un petit bonhomme Michelin, de demander de l’aide pour attacher ses chaussures… Car oui, se pencher est devenu une activité des plus périlleuses.

La femme enceinte se sent « femme » épanouie dans sa nouvelle future vie pendant que l’unique et fabuleuse s’interroge sur le sens du mot « madame »…Eh oui, ce fameux « madame » alors qu’il n’y a pas si longtemps, le « mademoiselle » était d’usage. Ce mademoiselle qui lui ouvrait tant de portes, qui la plaçait encore en dehors de la cour des grandes personnes sérieuses et responsables.

La femme enceinte unique et fabuleuse a gardé un grand sens de l’humour. Déjà, parce qu’elle est enceinte (il faut déjà en avoir beaucoup pour en arriver à ce stade), mais en plus parce que dans le fond, elle avoue ne pas aimer les enfants, en tous cas, ceux des autres.

Et c’est là que prise d’une angoisse sans pareil, entre deux smoothies au citron, elle nous avoue avoir peur de ne pas aimer le sien non plus. Elle se pose alors irrémédiablement la question : peut-on échanger ? Comme une paire de chaussures trop petites, comme un pull qui tombe mal… Comment savoir si le bébé lui ira bien ? Voilà une question existentielle certes improbable, mais importante pour l’unique et fabuleuse.

La femme enceinte ne poste que des photos de son ventre sur Facebook. Et ce, sous tous les plans, souvent accompagnées d’un petit commentaire gnangnan à souhait ou d’un décompte du calendrier interminable (- 300 jours, – 299 jours, – 298 jours).

L’unique et fabuleuse enceinte s’en tape, elle veut juste que cette chose qui la rend grosse et pleine de rétention sorte de son corps. Son calendrier facebookien s’en ressent immédiatement : « Grosse beuverie avec les cops : – 50 jours », « Chanter « I will survive » du haut de la tour Eiffel : – 20 jours », « Dire à Justin Timberlake que c’est l’homme de ma vie : – 14 jours »…

L’unique et fabuleuse s’en moque de savoir si c’est un garçon ou une fille. Un bébé, c’est un bébé, à la base, ça reste un tube digestif assez bruyant. Elle verra bien ce que ça donnera une fois plus grand, l’unique et fabuleuse aime avoir des surprises.

Avec une femme enceinte unique et fabuleuse, on ne parlera pas bébé, langes, césarienne, descente d’organes… mais elle vivra intensément par procuration toutes vos folles aventures. L’unique et fabuleuse se goinfra goulûment de pop-corn tout en écoutant vos histoires plus scandaleuses les unes que les autres. Et elle en redemandera. Ne lésinez pas sur les détails « trash et gores », l’unique et fabuleuse adore !

Un grand merci, à toutes ces uniques et fabuleuses enceintes qui nous font rire malgré leur état (oh combien désastreux). Et je suis sûre qu’elles feront toutes des mamans, tout simplement, uniques et fabuleuses !

 

Toutes mes chroniques sont à retrouver sur le « Plus » du Nouvel Observateur ! http://leplus.nouvelobs.com/contribution/859442-oui-les-femmes-enceintes-peuvent-etre-uniques-et-fabuleuses.html